Nouvelles plantations à En Galinou

Le Lauragais est une région très sèche en été. Cette année n'a pas fait exception, même si le printemps fut très arrosé.

Ah le climat du Lauragais ! (cf. aussi la présentation sur le site : clic pour y aller

Nous savons maintenant pourquoi le lieu dit s'appelle "Bruyère" alors qu'il n'y a pas la moindre bruyère à des kilomètres à la ronde.
Pour la même raison que la ferme d'à côté est nommée "Garrigue" : Dans le Lauragais, région riche en blé de printemps on appelait de ce terme un peu méprisant les endroits au terrain très pauvre, plein vent, tout sec, caillouteux ou bien marneux (le plus souvent).

 

Martine a décidé de prolonger cette haie (plantée en 2009) dans son axe, pour rejoindre la pin parasol que l'on devine sur la photo de droite (le petit machin tout à gauche). Le pauvre fait ce qu'il peut ! il a été planté quand même en 2005. Elle a recouvert une bande d'herbe d'une couverture en plastique afin de tuer l'herbe.

En même temps, le long du bois, dans l'ancien fossé, on prépare la plantation d'arbustes qui devront bloquer un peu le vent, ce dernier passe maintenant SOUS les arbres qui ont fini, au bout de 20 ans, par devenir de vrais arbres, sauf évidement ceux qui sont morts de soif comme les saules pleureurs qui n'ont pas supporté la baisse lente et régulière des précipitations (J'ai écrit un article là-dessus, clic pour le lire)

En octobre, on commence les travaux. Malgré les 30 mm qui viennent de tomber, le terrain au sud est horriblement sec !

DSC_9132.JPG

DSC_9154.JPGLe chiendent est mort en partie, mais il y a dans la terre des fentes de sécheresse, impressionnantes, hein !
Pas question de planter directement. On amène l'eau de la source et on arrose la terre. évidemment, les fentes absorbent toute l'eau, comme on le voit sur la photo de droite.

DSC_9133.JPG
On recouvre le tout de paille que l'on arrose encore.
On va laisser le tout reposer un peu, quitte à réarroser demain. Pas question de planter dans un truc aussi sec.
Qu'y mettre ? ma foi uniquement des plantes nées ici, et solides. Sinon elles n'arriveront jamais à pousser.

DSC_9135.JPG

 

Sur le côté du bosquet, la situation est meilleure.
Il y a 20 ans déjà nous avions remarqué que la partie sud était la plus pauvre, et que ça s'améliorait en remontant vers le nord.

L'herbe est bien morte, le sol n'est pas fendillé, même s'il est bien sec, la situation est bonne pour planter.
DSC_9166.JPGCommençons quand même par un très bon arrosage pour détremper l'argile.

DSC_9174.JPG

 

 

Un trou à la pioche, et hop, les plantes qui sont en pot depuis un ou deux ans. Il y a parmi elles des inconnues qu'il faudra faire reconnaitre, ce sont des boutures données par un collectionneur.

et voilà, il n'y a plus qu'à laisser pousser quelques années. Le pauvre noisetier a l'air bien maigrichon, j'ai noté au passage qu'il faudra le rabattre cet hiver.

DSC_9175.JPG

Commentaires

1. Le samedi 12 octobre 2013, 11:21 par Martine

En dehors des boutures de 2 ans à identifier , il y a des semis spontanés récupérés en général dans les haies ou les massifs où les oiseaux perchés ont laissé tomber des graines non digérées ( je suppose!) : érables negundo de 2 ans , prunus padus et virginiana et même un cotinus.
Pour les semis spontanés de frênes ou d'érables pseudo platanus, on en arrache des tonnes, tellement il y en a. Ils ne se resèment que là où ils sont gênants, jamais là où on voudrait une haie.

2. Le dimanche 13 octobre 2013, 08:20 par Jardin de l est

Malgré les aléas du climat, il est magnifique et chaque fois que je regarde les photos, je me dis que je pourrais mieux faire ici. Votre jardin a tellement de couleurs, de relief et tout et tout ....cela demande beaucoup d idées et de travail !
Fabienne

3. Le mardi 11 février 2014, 15:18 par Arbres pour haie

Très impressionnant ce manque d'eau en octobre dans votre région. Je pense que pour la reprise le paillage est nécessaire et un apport d'eau régulier cette année. Sauf peut être cet hiver où les précipitations ont été conséquentes.

4. Le mardi 11 février 2014, 17:41 par huberttest

c'est ce que nous faisons les deux ou trois premières années ! sinon tout crève, on est bien d'accord.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://galinou.fr/dotclear2/index.php?trackback/65

Fil des commentaires de ce billet