Le pré de la mare d'En Galinou

Transformation du pré des chevaux

(Clic sur chaque photo pour la voir en grand sur le site lui-même)

Pratiquement dès le début de notre installation, nous avons acquis une jument, Olympie, à laquelle sont venus se joindre par la suite deux poneys retraités. Bien sûr avec ces trois animaux, il n'était pas question de planter cette partie, sauf les alentours de la mare où nous avons installé des arbres.

Olympie
Olympie dans son pré en 1991

Le pré qu'on leur a attribué prend toute la partie ouest du jardin à partir du chemin d'entrée jusqu'aux limites du terrain.

Pré allemand
on sépare le pré des chevaux en deux

 

En 2009, les deux vieux poneys étant morts, nous décidons de chiper à Olympie une partie de son terrain pour créer une nouvelle partie qui deviendra le "pré allemand" en commençant par la haie dite de Sören.

Olympie est morte au début de l'été 2016.

Nous avons alors décidé de récupérer complètement le pré afin d'y faire de nouvelles plantations, qui a priori devront être très solides, car c'est l'endroit le plus éloigné de la source, il sera donc très difficile d'arroser.
Le premier travail a consisté à enlever les barrières. C'est Sören qui commence, puis Coline, et Martine et moi termineront. Temps de travail très important, une bonne trentaine d'heures je crois bien, réparties sur un mois, on n'est pas des bêtes.

Il faut dire que nous partons d'une situation où les rosiers qu'on a mis le long de la barrière se sont énormément développés (sauf celui de la photo du milieu, parce qu'Olympie l'adore).

Olympie
Roses 1
Olympie
Roses 2
roses
Roses 3

Il faut non seulement découper le grillage pour arriver à l'arracher, mais aussi tailler les rosiers un par un.
J'ai calculé pour le plaisir (mais si !) qu'on a emporté une bonne dizaine de remorques vers la déchetterie, ce qui correspond grosso modo à plus d'une centaine de brouettes.

haie
La haie libérée

 

La haie de Sören libérée de la barrière prend plus d'ampleur en retombant vers le sud ; en même temps elle est plus transparente ce qui renforce cette impression d'ampleur.

haie
La haie de rosiers

 

Les rosiers ont évidemment été taillés très fortement, mais comme ce sont des hybrides maisons, très lianeux, ils vont repartir de plus belle, ils ne risquent pas de mourir.

 

haie
le long du parking
haie
La haie de rosiers

Le long du parking, le sol est très tassé par les passages des chevaux depuis des années, je me demande ce que ça va devenir !

La barrière Sud a elle aussi été supprimée, pour l'instant on laisse les piquets qui sont cimentés dans le sol, il faut un tracteur pour les enlever.

La partie qui reste à finir, sans urgence et pas avant l'hiver, c'est le fossé que l'on devine à gauche, où le grillage est emmêlé fortement aux ronces et autres arbustes qu'il faudra certainement supprimer complétement.

 

Commentaires

1. Le dimanche 21 août 2016, 20:56 par Aurore

Beau boulot! Ça va être bien!

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://galinou.fr/dotclear2/index.php?trackback/111

Fil des commentaires de ce billet