L'est du jardin d'En Galinou

L'est :

la source au nord, puis les bassins et le jardin japonais

source1 source2

En 1986 à notre arrivée, des broussailles de plus d'un mètre de haut et des milliers de repousses de prunier.


Que nous avons commencé par dégager en force

source4

La source tout au nord dans le coin est fut une des principales raisons d'acheter ce terrain. Elle était dans un état lamentable, couverte de repousses de prunier et de ronces. Avec la courageuse débroussailleuse, nous avons tout abattu et construit un premier bassin, entouré de bambous noirs et de cryptomérias de collection.

premier bassin les autres

Nous avons alors attaqué (vers 2000) la liaison avec la rocaille est. Avant que nous en soyons satisfaits, nous l'avons refaite plusieurs fois, car ça n'allait pas.
C'était la première fois que nous faisions faire les bassins par un artisan à la place de le faire nous-même, et ma foi, le résultat ne nous enchantait pas !
Nous sommes descendus le long de la partie est avec une série de bassins parallèle à la seule haie d'origine qui longeait le terrain.

Au bout de ces bassins, avant d'arriver à la rocaille, un tout petit jardin japonisant bordé de bambous géants est en train de naître. Nous avons essayé des bambous, géants et d'autres, et certains conifères. Les bambous géants ont la fâcheuse manie de pousser assez tard, fin juin ou plus, et c'est là que l'eau cesse de tomber, ce qui ne favorise pas du tout la pousse.

jardin japonais Après plus de 5 ans, un seul bambou géant est resté, tous les conifère sont morts.
Martine a changé complétement la structure (vers 2010) afin de mettre une rivière de miscanthus par dessus laquelle on passerait pour visiter cette partie.

 

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://galinou.fr/dotclear2/index.php?trackback/78

Fil des commentaires de ce billet