Naissance d'un massif à En galinou

Tout a commencé fin 2013, quand nous avons fait repeindre le toit.
Les deux artisans ont bien été obligés de descendre toutes les branches de vigne qui recouvraient ledit toit.
Ils les ont entassées soigneusement sur la pelouse, et tiens, ça a fait tilt !

construction_massif___1_.JPG
En fait cette tache noire est tout à fait au bon endroit.

construction_massif___2_.JPG construction_massif___3_.JPG

Martine installe un reste d'intissé sur le sol, qu'elle entoure de pierre du Lot, pour avoir une première idée de la forme générale.
En particulier de la facilité de passage de la tondeuse dont les roues doivent passer sur ces pierres.

Qu'y mettre ?

On passe en attente d'inspiration, prenons le temps de réfléchir.


Voyons !
Sur cette pelouse au nord de la maison, il y a déjà trois prunus, le plus vieux contre le bassin, planté vers 2000 ; c'est Prunus virginiana 'Schubert' conduit en cépée, il passe du vert au violet pendant l'année et fleurit blanc. 5 ans plus tard on ajoute Prunus padus 'Colorata' qui, lui, fleurit en rouge. Sur la photo on le voit, petitout, à droite.

 


Plus loin vers le massif rose, arrivé en 2008, il y a un sargentii.

Alors il parait logique d'ajouter un autre prunus. Justement ça tombe bien, Martine vient de trouver celui qu'elle cherchait depuis un bon moment, Prunus x subhirtella 'Autumnalis Rosea' qui fleurit en hiver dès qu'il y a un peu de soleil.

au pied, des hellébores, justement on a deux Hellebore x sternii qui devraient bien aimer ce coin un peu au soleil, vu leurs piquants ! l'une est verte, l'autre argentée ('Silver Dollar').
Et puis ? construction_massif___5_.JPG
15 jours de plus s'écoulent, elle nettoie la plate-bande contre la maison, du coup il y a des trucs à repiquer !
construction_massif___6_.JPG


d'abord un ophiogon, noyé dans la plate-bande qui sera nettement mieux là.
et puis une série d'iris japonais, un peu envahissants, ça devrait faire un bon couvre-sol.

On va laisser tout ça se tasser un peu, par la suite, il faudra que je refasse la bordure, là elle est juste posée;

Il y a encore de la place, Martine verra plus tard...

 La suite de cet article : clic ici

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://galinou.fr/dotclear2/index.php?trackback/67

Fil des commentaires de ce billet