Heritsukei

"Heritsukei", en rang, c'est le nom d'un style de bouquet propre à notre école japonaise d'ikebana, il évoque les bords de route, des fossés, le bord des champs et ses fleurs d'été, avec toujours une dominante.Ici les branches de pécher en fleurs, là les crocosmias, toujours des choses légères . C'est un bouquet vertical plutôt pour l'été, il est gai et généreux et se réalise dans un vase long et étroit. Idéal en été sur une tablette de radiateur ! Heritsuke_2.jpg Heritsuke_1.jpg Dans les jardins, les plate-bandes reflètent parfois cette sorte d'arrangement comme on le voit ici à Beppù dans le sud du Japon au bord du lac d'un des grands jardins de cette ville thermale. La bordure rouge d'amarantes fait vibrer tous les verts alentour dont celui des Victoria regina car le climat est subtropical. Il faisait bien 35° avec un fort taux d'humidité ce jour -là et cette vue était rafraichissante .

 bepou.jpg

A Galinou, c'est du côté parking que cet arrangement a trouvé sa place, mais contrairement au bouquet qui reflète un instant et ne dure que quelques jours, la plate-bande dure tout le long du printemps et de l'été, elle se transforme mais il y reste toujours un élément végétal dominant: les gauras ont ce rôle... en principe , mais cette année elles se sont fait voler la vedette par les verbenas bonariensis qui en ont profité pour quitter aussi le bel alignement de départ en se resemant dans les graviers. Pour souligner ces grandes plantes, feuillages gris variés , iris, lychnis, lavandes , fleurs roses des oenothères speciosa, petits soucis orange, vert acide des sedums avant leur floraison suivis d'asters puis enfin de petits chrysanthèmes avant le repos de l'hiver. parking_1.jpg Comme cette plate-bande est accessible même tôt le matin sans se mouiller les pieds, elle a droit à un traitement de faveur et à quelques coups de sécateur pour maintenir sa forme "heritsukei" .

Les verveines échappées en nombre composent un paysage léger et les grandes grues couronnées qui y ont trouvé leur place , ce n'est plus l'idée du heritsukei mais peu importe.

Commentaires

1. Le dimanche 7 août 2011, 19:37 par LABORIE

Merci pour cet article très documenté et la notion d'ikebana au jardin. Plus libre à en Galinou qu'au Japon ! L'humidité de cet été met les fleurs et plantes en valeur sur des arrière-plans si inhabituellement verts.

2. Le dimanche 7 août 2011, 20:44 par Hubert

C'est sûr que si vert en début août, c'est assez rare, surtout si l'on se souvient du mois de juin particulièrement sec !

3. Le dimanche 11 septembre 2011, 15:45 par Maiele

Je lis tout ça avec grand intérêt, tout en butant sur les noms latins. Mais je demande : comment avez-vous enlevé la glycine ? Gros boulot ! Et qu'avez-vous mis à la place ?
Et keskecè qu'un rétrolien, misère ! Un lien en retour, en arrière ? Quel lien ?

4. Le mardi 27 décembre 2011, 16:34 par Fleurs

Ce paysage autour du lac est tellement beau qu'il fait presque faux :-D

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://galinou.fr/dotclear2/index.php?trackback/12

Fil des commentaires de ce billet