Les insectes du Lauragais (au moins à En Galinou)

On avait commencé par les animaux du jardin en particulier les grenouilles qui peuplaient la serre. Puis on est passé aux oiseaux, intrigués par les migrateurs (une fois on a même vu deux cigognes, égarées sans doute, qui se sont reposées pendant quelques jours) ; ils sont un peu difficile à photographier, vu qu’ils ne veulent pas rester tranquille pendant qu'on se déplace ! lien vers les oiseaux.

Et les papillons qui volètent joyeusement dans les verveine de Buenos-Aires ? eh oui,

Et depuis c'est l'escalade, une araignée crabe dans les fleurs, prédateur vigoureux :

du coup on s'est demandé si on en avait d'autres, et hop, un dossier :

lien vers le dossier des araignées





et alors les insectes, hein ? alors là c'est l'horreur. D'abord ils sont souvent petits, donc un nouvel objectif s'impose. Ensuite, il faut prendre à vitesse lente, donc un pied. Le résultat est super, après un peu d'entrainement ; j'ai découvert du coup qu'il y avait au moins 6 grandes familles françaises de punaises rouges et noires !  qu'il ne faut pas du tout prendre pour des coléoptères, même si parmi ces derniers il y en a des noirs et rouges : lepture la punaise est un hémiptère. C'est bien connu !

Depuis les photos s'accumulent

lien vers le dossier des insectes

Comme il y a sûrement bien plus d'animaux que de plantes, nous ne sommes qu'à l'orée d'une source infinie de recherche et de photographies. Super.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://galinou.fr/dotclear2/index.php?trackback/6

Fil des commentaires de ce billet