Le pré allemand
31-05-2017

Fin 2009, nous commençons une nouvelle zone, triangulaire à l'entrée du jardin. Comme la ponette est toute seule, on lui prend la partie nord de son terrain, ce qui permet de récupérer les figuiers dont elle se bourrait sans même nous en laisser ! c'est le pré allemand, puisqu'il y a dedans la barrière de Sören, le massif de Cléa, et les arbres de Yanis et Evan. Le chemin qui vient de la route devrait un jour arriver dans une série de bosquets de bambous à droite et à gauche, dépassés par les arbres, et laissant entrevoir par transparence les arbustes, un avant-goût d'un jardin caché. Une haie de bouture, délimite la partie sud contre la cloture actuelle, deux bosquets de bambous la partie le long du fossé. au centre un massif fleuri et un arbustif. Enfin, le long de la route, des rosiers lianes sur support métallique.